Attention les scripts sont désactivés sur la page. Êtes-vous fait(e) pour le métier d'esthéticien(ne) ? - NC Formation
NC formation - Logo NC formation - Loader

Êtes-vous fait(e) pour le métier d’esthéticien(ne) ?

NC Formation vous détaille toutes les facettes des métiers de l’esthétique

cap-esthetique-cosmetique-distance

Le secteur professionnel de l’esthétique est en plein essor. Beaucoup de professionnelles de haut niveau sont demandées dans les instituts de beauté, spa, salons de coiffure, parfumerie, parapharmacie… Le diplôme du CAP est nécessaire pour exercer dans les métiers de la beauté ; il s’agit d’un Diplôme d’Etat de niveau V.
En cherchant une formation au CAP Esthétique-Cosmétique et en ouvrant notre site, vous aurez d’ailleurs remarqué qu’il existe une multitude de centres de formations, avec des offres différentes, des tarifs passant du simple au double et affichant souvent les mêmes promesses.
C’est pourquoi nous tenons à vous détailler ce qui fait la force d’un centre de formation au CAP Esthétique-Cosmétique, ce qu’il faut savoir quand on se lance dans le secteur de la beauté et les promesses que NC Formation s’engage à tenir pour que vous maitrisiez parfaitement tous les aspects et méthodes propres au métier d’esthéticienne.

Bien choisir son centre de formation:

  • Le formateur ou le centre de formation doit posséder un numéro d’agrément délivré par la DIRECCTE.Ce numéro vous permettra de faire une demande de financement auprès de votre Pôle Emploi ou de la mission locale dans laquelle vous êtes inscrite. Attention, ce numéro ne vaut pas gage de qualité. Il s’agit simplement d’un impératif administratif.
  • Les compétences de la formatrice.Les formatrices et formateurs en esthétisme sont soumis à une réglementation : pour enseigner à des CAP, il faut avoir un diplôme de niveau IV en esthétique (BP, BAC Pro ou BM) + 5 ans d’activité professionnelle, ou avoir un diplôme de niveau III en esthétique (BTS) + 1 an d’activité professionnelle. Il faut également s’assurer qu’ils ont une légitimité dans ce qu’ils vous enseignent : nombre d’années d’expérience, dans quels instituts, parfumeries, quelle pédagogie utilisent-ils ? Autant de questions qui vous permettront de savoir et d’estimer si la formatrice ou le formateur est apte à vous transmettre son savoir-faire.
  • Quelles sont les méthodes d’apprentissage ?Sur modèle ou sur tête et mains d’entrainement ? Devez-vous prévoir vos modèles ou le centre de formation s’en occupe-t-il ? Salle de cours et salle de pratique dissociées, avec outils pédagogiques adaptés ?
  • Combien de stagiaires par session ? Les formateurs font-ils autre chose que vous former durant les sessions ? Sont-ils eux mêmes artisans et doivent-ils s’occuper de leurs propres clientes ?
  • La durée de la formation et les horaires.
    Une durée minimum d’un an est fortement recommandée. En effet, il faut du temps pour acquérir toutes les connaissances théoriques et pratiques nécessaires pour l’obtention du diplôme.
  • La qualité du matériel et produits mis à disposition durant la formation.
  • Le centre de formation fournit-il les supports écrits pour chaque cours programmé ?
  • Et surtout le tarif de la formation pour vous permettre de comparer avec d’autres écoles. Mais aussi le prix de la mallette et son contenu : faut-il acheter d’autres produits et matériels pour mon examen, où est-ce compris dans le kit de départ.

 

UN MÉTIER PASSIONNANT, EN CONSTANTE ÉVOLUTION

Avant toute chose, sachez que le secteur de la beauté est en pleine expansion et ne cesse de croître, l’esthéticienne en est l’acteur principal. Son savoir-faire est reconnu et indispensable.
Cette profession implique de nombreuses connaissances.

Métier de Prothésiste ongulaire

L’esthéticienne est une professionnelle qui a une parfaite maitrise de la peau, des cosmétiques, techniques de soins, modelages esthétiques, épilations, manucures, maquillages… Elle prodigue des soins du visage et du corps à ses clientes en fonction de leur type de peau et de leurs besoins spécifiques.
Ces techniques de soins agissent sur les effets du vieillissement, améliorent la texture de la peau, et cachent ses imperfections…
Elle conseille ses clientes dans le choix des produits et la manière de les utiliser, en fonction de leurs souhaits.

Activités de l’Esthéticienne:

  • Elle épile avec de nouvelles cires, moins chaudes qu’autrefois, plus agréables et à usage unique.
  • Elle s’occupe du visage, choisissant les produits adaptés à chaque type de peau, conseillant la fréquence des soins à l’institut, expliquant l’utilisation des produits de beauté, prolongeant les bienfaits des soins.
  • Elle prend soin des mains et des pieds, limant les ongles, ponçant les callosités et modelant ces parties du corps
    si souvent oubliées.
  • Elle procure détente et bien-être.
  • Elle maquille, afin de mettre en valeur le visage, le teint, les yeux. Elle fait ressortir la personnalité et, grâce à ses conseils, les clientes peuvent reprendre confiance en elles et repartir de l’institut en forme, bien dans leur tête et dans leur corps.

Le métier d’esthéticienne est un métier manuel, qui nécessite que vous restiez debout plusieurs heures, toujours en mouvement pour prendre soin de vos client(e)s. En plus de la technicité du métier, vous devez aussi faire preuve de minutie, de patience, de diplomatie et d’un sens commercial. Chacune de vos clientes doit être fidélisée.
Le titulaire du CAP Esthétique-Cosmétique exerce sa profession dans différents lieux : les instituts de beauté, les parfumeries, parapharmacies, salons de coiffure, centres de thalassothérapie et de thermalisme, spas des grands hôtels, à domicile, hôpitaux, dans les maisons de retraite…
Il est capable de conseiller la clientèle, d’assurer la démonstration et la vente des produits de soins, de maquillage, d’hygiène et de parfumerie. Il peut participer à la gestion des stocks, à la réalisation d’étalages…

Retenez que c’est un métier gratifiant en constante évolution et réglementé ou l’on ne cesse d’apprendre et de se former et que sans une bonne formation, on risque d’apporter des problèmes à notre cliente au lieu du bien-être. C’est pourquoi NC Formation vous garantit l’apprentissage de tous ces savoirs durant sa formation.

 

LES QUALITÉS REQUISES

  • Sens du contact, sens de l’écoute, sens commercial, diplomatie : savoir se montrer aimable et faire preuve de psychologie pour comprendre les souhaits des clients
  • Vivacité d’esprit, curiosité et capacité à prendre des initiatives, disponibilité et discrétion
  • Avoir des qualités de bonne gestionnaire, alliées à des connaissances techniques et scientifiques
  • Minutie, rigueur, douceur, patience, bonne concentration
  • Le toucher : une bonne habileté manuelle est indispensable. Les mains ont un rôle primordial et les appareils les plus perfectionnés ne sauront jamais remplacer le contact, la douceur et la chaleur des mains de l’esthéticienne. Le pouvoir des mains est indéniable : elles peuvent adoucir, détendre, soulager les tensions et le stress qui entraînent très souvent des troubles cutanés et des problèmes de peau. Les meilleurs produits cosmétiques n’atteindront jamais le maximum de leur efficacité sans les mains de l’esthéticienne.
  • Sens artistique et créatif : maîtriser l’harmonie des couleurs et des formes afin de guider sa cliente
  • Disposer d’une bonne vision, corrigée le cas échéant, le sens des couleurs, des nuances et des reliefs

    esthéticienne profil

  • Avoir une résistance physique certaine
  • Bonne présentation, être très soignée de sa personne
  • Polyvalence (hôtesse de caisse, conseillère de vente…)
  • Disponibilité (travail qui peut s’exercer les samedis ou tard dans l’après-midi)
  • Nombreux déplacements à prévoir pour les personnes travaillant à domicile

 

ACCÈS À LA FORMATION DU CAP ESTHÉTIQUE-COSMÉTIQUE/PARFUMERIE

Il s’agit du premier diplôme dans le domaine de l’esthétique qui se décroche en 9 mois à 3 ans, selon le rythme et le niveau d’études de l’apprenant ainsi que la voie choisie. Les cours théoriques peuvent être complétés par un stage en milieu professionnel d’une durée de 12 semaines. Le certificat d’aptitude professionnel Esthétique est accessible après le niveau de troisième.
Ainsi pour aborder la formation professionnelle, il est nécessaire d’avoir des connaissances de base (niveau 3e) et un minimum de culture générale. Les critères de sélection reposent surtout au niveau des qualités et compétences des prétendants.

Durant la formation, il faudra acquérir :

  • des connaissances d’anatomie, de physiologie,
  • des notions de chimie et de cosmétologie afin de comprendre et d’expliquer aux clientes l’utilité, le choix et l’action des produits de beauté,
  • un sens artistique pour réaliser de beaux maquillages et mettre en valeur votre espace
  • la maîtrise des techniques de vente afin de devenir une vendeuse conseillère qui saura choisir les produits adaptés aux besoins de sa cliente.

 

Vous avez accès à cette formation quelque soit votre situation :

  •  VOUS ÊTES SCOLARISÉ :
    Pendant votre scolarité, s’orienter vers les métiers du secteur de la beauté vous permettra de prendre le temps de découvrir toute les facettes du milieu, on parlera alors de Formation Initiale.
  • VOUS ÊTES INSCRIT À PÔLE EMPLOI :
    Si vous êtes indemnisé par Pôle Emploi, votre conseiller vous aidera à élaborer votre projet personnel.
    Vous allez alors vous remettre en question sur vos compétences, votre mobilité géographique et professionnelle. Dans le cadre d’une reconversion ou d’une recherche d’emploi, il est alors possible de conserver vos droits ou de vous faire financer votre projet. Vous pourrez faire le choix de reprendre vos études pour suivre une formation diplômante ou de passer une formation qualifiante qui vous limitera quand même dans les prestations.
    Une Validation des Acquis Professionnelles permet également une reconnaissance de votre expérience dans le secteur.
  • VOUS ÊTES SALARIÉ :
    Salarié au sein d’une entreprise, que vous soyez en CDI ou en CDD, vous pouvez décider d’acquérir de nouvelles compétences afin d’exercer un métier dans le secteur de l’esthétique. La Formation Continue vous permet d’accéder à des formations, mais surtout de les faire prendre en charge. Les dispositifs mis en place vous permettent d’élargir vos compétences. A votre initiative, vous pouvez mobiliser vos droits à la formation par vos heures de CPF ou de CIF. Si vous êtes déjà employé d’un institut ou d’une entreprise du secteur de la beauté, des formations complémentaires sont envisageables si votre employeur à mise en place un plan de formation. La période de professionnalisation permet également à un employé une remise à niveau des compétences pour conserver son poste.

 

LES RÈGLES À RESPECTER

En tant que professionnelle dans le secteur de la beauté, il vous faudra respecter plusieurs règles, normes et la déontologie du métier. Vous avez beaucoup de responsabilités sans jamais déroger aux règles d’hygiène et de sécurité.

Vous devrez alors refuser certaines clientes :

  • personnes de moins de 16 ans personnes sous traitement médicamenteux
  • personnes présentant visiblement des maladies ou pathologies des zones concernées
  • personnes allergiques aux produits

Vous devrez faire scrupuleusement attention à l’hygiène de votre plan de travail, de vos matériels et de votre environnement.
En premier lieu parce qu’un environnement sale est peu accueillant. Aucune cliente ne voudrait faire de soin dans un endroit qui n’inspire pas confiance. En second lieu parce que sans une hygiène irréprochable, vous risqueriez de contaminer vos clientes avec des objets mal nettoyés.

 

LES DERNIÈRES TECHNIQUES

Pour répondre à une demande de plus en plus forte des clientes, il vous faudra maitriser certaines techniques. Plus vous aurez de cordes à votre arc, plus vous serez reconnue dans le métier ! C’est pourquoi NC Formation propose des modules complémentaires en prothésie ongulaire, soins du corps, maquillages artistiques… adaptés selon vos projets professionnels. A l’issue de ces formations, vous serez capable de proposer plus de prestations à vos clientes.

 

LE MARCHÉ DE L’EMPLOI

S’il existe un secteur qui gagne de l’ampleur, c’est le métier qui suit la formation esthétique. Tout le monde veut, de nos jours, prendre soin de son look.
Si, auparavant, les femmes étaient les seules victimes de cette tendance, elle commence à hanter les hommes de nos jours. Les diplômés en cosmétique et art du style sont donc plus recherchés. Ils sont embauchés, juste après la formation, auprès des centres de remise en forme, des instituts de beauté, salons de coiffure, spas, parfumeries, parapharmacies, grands magasins, grandes surfaces,…

Selon les études statistiques effectuées, le nombre de création d’emploi dans ce domaine dépasse les trois mille. Ce nombre s’avère beaucoup plus élevé que les nouveaux diplômés en esthétisme.

Rencontre et échange, entretien d'embauche

Le marché de l’esthétique connaît ainsi une forte expansion, avec une hausse de 0,9 % de son chiffre d’affaires en 2011. Plus de 2000 entreprises sont créées chaque année. Les clients, malgré la crise, continuent de fréquenter les instituts de beauté, les soins du visage, l’épilation et la manucure étant des pratiques désormais intégrées dans l’hygiène de vie.
Les diplômés de CAP, BP, Bac pro ou BTS en esthétique peuvent aussi travailler dans des entreprises de cosmétologie. Or, ce domaine domine le marché de PME. En général, près de 45 000 personnels qualifiés mettent en service leurs acquis dans ce secteur.
De plus, le nombre d’instituts de beauté partout en France ne cesse d’augmenter. On compte actuellement plus de 8 000 centres de soins esthétiques spécialisés comme le sauna, le bronzage, la prothésie ongulaire, la minceur et d’autres encore.
Des grands instituts « haut de gamme » ainsi que des petits salons créés par des nouveaux diplômés s’éparpillent à travers les villes. Cela nous permet de déduire que le marché de l’emploi après la formation en art de la beauté est loin d’être limité.
A l’issue de l’obtention de votre CAP Esthétique-Cosmétique, il vous sera donc possible d’être salarié, vous trouverez alors vos offres d’emploi sur différents moteurs de recherche, ou de vous installer à votre propre compte.
Vous pourrez par conséquent choisir entre différents statuts : auto-entrepreneuriat, le portage salarial, la micro-société…
En étant à votre compte, vous devrez également réfléchir à votre manière de travailler : ouvrir un institut ou vous déplacer à domicile ? Chaque méthode a ses avantages et inconvénients, à vous d’établir votre compte d’exploitation.
Le marché de l’emploi est totalement ouvert pour ce genre de projet, le secteur de l’esthétique étant toujours en expansion.
Il faut simplement savoir se vendre. Sur ce point, NC Formation propose également des cours de marketing, publicité et gestion.
Mais vos compétences compteront aussi pour beaucoup dans le succès de votre entreprise. C’est pourquoi nos formatrices ont à cœur de vous transmettre tout leur savoir-faire.

 

RENTABILITÉ AU MÉTIER D’ESTHÉTICIENNE

Ce paragraphe d’explication vaut surtout pour les personnes souhaitant se mettre à leur propre compte ou celles tentées par un complément de salaire avec le métier d’esthéticienne.
Dans votre compte d’exploitation, il faut d’abord penser à toutes les charges : loyer, véhicule, assurances, achats de produits, achats de matériels, publicité (flyers, carte de visite, autocollants sur la voiture, site internet…), taxes diverses sur votre chiffre d’affaires etc. Il s’agit de budgets conséquents, étudiez bien la question pour ne pas être surprise.

Il faut ensuite analyser combien de clientes il vous faut par jour pour payer toutes ces charges et vous verser un salaire. Vous pourrez ainsi établir un coût pour chacune des prestations. Ne tombez pas dans le piège de «Je vais proposer des prestations moins chères que mes concurrentes». Les clientes savent que les prix bas ne sont pas un gage de qualité et c’est bien souvent l’inverse qui se produit. Si vos prix sont bas, c’est que vos produits ne seront pas de qualité et cela risquerait de rebuter vos clientes. Proposez des justes prix et soyez totalement transparente sur vos prestations en détaillant ce que vous proposez.

Le métier d’esthéticienne peut s’avérer être très rentable lorsque vous combinez tous les facteurs positifs :

  • une clientèle fidèle
  • une bonne marge sur vos produits
  • un rendement important
  • des prix permettant de couvrir vos charges et de vous payer
Rédigé le 25 avril 2016 par NC Formation dans : Actualité, Articles
Article précédent

L'histoire de notre société

Article suivant

Animateur Commercial Soins en Sélectif H/F SEPHORA 75

Commentaires (0)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les champs marqués d'une * sont obligatoires.